L’atelier de Fritta Caro

Préparation d’ALTÉROPHILIE ou Les Jeux de Force de Fritta Caro, Seconde occupation : METTRE L’ÉPAULE.

https://forum.wordreference.com/threads/poner-el-hombro.2379550/

En prévision de la pluie pour samedi, je commence l’intervention avec le partage de quelques pistes.
1. DIRE> La pratiques de mes personnages se mêlent plus que jamais. Par exemple, Fritta Caro a le besoin de DIRE comme la femme éléphant; DIRE/FAUX-DIRE/DIRE UN PEU/NE PAS DIRE.

Il faut le courage d’un monstre pour être capable de DIRE?
Elle emprunte son cœur déphasé pour:

DIRE invisibilité
DIRE que dès la première fois, elle a aimé le Parc des Hommes-Forts
DIRE qu’elle est fasciné par le dialogue présent dans le lieu
DIRE qu’il s’agit d’une conversation pas évidente entre cultures et générations
DIRE qu’en 2018, elle était étonnée par la découverte du regard anonyme entre les arbres; la murale  WHITE SUPREMACY IS KILLING ME de Jessica Sabogal
DIRE qu’elle est en dete
DIRE qu’elle a vu, mais que je n’ai pas remarqué la murale UNCEDED VOICIES de Shanna Strauss
DIRE que l’une est à côté de l’autre, que les deux peintures se parlent et se soutiennent
DIRE qu’il y a de la solidarité transnationale
DIRE que ça fait du bien
DIRE que les deux murales sont cachées par les arbres qui encadrent l’hommage à Louis Cyr
DIRE que Fritta Caro se sent intrus dans cette conversation
DIRE qu’elle aimerait que ses actions l’activent ou la rendent visible
DIRE que cette conversation se trouve dans toute la ville
DIRE que l’ignorer peut produire de la violence
DIRE qu’il faut écouter
DIRE qu’il faut prendre du temps
DIRE que c’est long
DIRE que c’est urgent
DIRE épuisement
DIRE échec de traduction
DIRE que la rencontre est difficile
DIRE qu’il nous faut un break
DIRE qu’il faut reprendre les énergies
DIRE qu’on ne peut plus attendre

mapa-1 mapa-2