Menu Fermer

n’être rien

« N’avoir que des frères, que des oncles partout ; faire du premier venu son frère, son père, son oncle, il faut vraiment n’être rien, n’avoir aucune estime de soi pour se donner en spectacle de la sorte » Pierre Bourdieu en 1991 pour la préface du livre d’Abelmalek Sayad, « L’immigration ou les paradoxes de l’altérité ».